Blog HPE, France
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

HPE fait rentrer le stockage dans l’ère de l’intelligence avec « l’Intelligent Data Platform »

MICHELP

Ce mois de Juin 2019, HPE a profité de HPE Discover à Las Vegas pour annoncer l’Intelligent Data Platform et l’offre HPE Primera (voir mon précédent Blog). Les entreprises auront ainsi le moyen d’exploiter plus efficacement des données en constante augmentation pour innover plus rapidement.

IDP.pngL'intelligence va tout changer dans l'IT

Les infrastructures face au défi des données

Le déluge de données est devenu une réalité. En 2020 notre monde moderne aura produit 40 Zettaoctets de données (source IDC).  La donnée constitue désormais un véritable levier économique et un facteur d’innovation déterminant dans l’économie numérique. Une multitude d’usages et de modèles économiques dépendent d’applications centrées sur l’exploitation intensive des données. La prolifération des objets connectés vient encore accentuer cette tendance. Face à cette formidable explosion les systèmes de stockage n’ont cessé d’évoluer ces dernières années adoptant les technologies flash pour combler le gap de performances entre processeurs et stockage et empruntant au cloud son agilité. Les progrès sont certes impressionnants mais ne constituent que des étapes. L’enjeu des prochaines années se jouera également sur la capacité des entreprises à extraire toute la valeur de cette gigantesque masse de données. Après l’ère du flash et celui du cloud vient nécessairement l’ère de l’intelligence. Les entreprises réclament sans cesse plus de disponibilité et d’agilité pour innover rapidement mais se heurtent à un contexte rendu particulièrement complexe par l’adoption grandissante du cloud hybride et du multicloud. Les infrastructures de stockage doivent donc s’inscrire dans une vision globale et intelligente de la gestion de la donnée tenant compte de son cycle de vie et du rôle crucial qu’elle est amenée à jouer dans la stratégie de l’entreprise. C’est ce que HPE a souhaité faire avec l’Intelligent Data Platform et l’offre HPE Primera.

 

Une plateforme intelligente des données. 

   Si vous avez suivi l’actualité d’HPE vous vous souvenez de l’acquisition de HPE Nimble et de HPE InfoSight, de l’annonce de l’Intelligent Storage et plus récemment de l’achat de HPE BlueData. L’annonce de l’Intelligent Data Platform en est la suite logique. Elle va intéresser aussi bien les directions métiers que les administrateurs de machines virtuelles, les administrateurs de cloud, les développeurs et les datascientists.  Elle se présente sous la forme de trois couches 

  • La mobilité des données en environnement hybride : « Workload-Optimized Composable Systems ». Les charges applicatives et le cycle de vie des données justifient de disposer de systèmes de stockage différents et appropriés. Pour autant les données doivent pouvoir se déplacer simplement dans cet espace de stockage constitué par différentes baies que ce soit sur le site de l’entreprise ou dans le cloud. Chaque infrastructure de stockage intègre le logiciel HPE Recovery Manager Central qui optimise le placement des données. Quand il s’agit de placer des données dans le cloud, RMC active la fonction HPE Cloud Bank. Grace au logiciel HPE Cloud Volumes il est possible d’allouer des volumes dans le cloud qui aient les mêmes caractéristiques que sur une baie HPE Nimble.
  • Un moteur d’intelligence : « Global Intelligent Engine ». L’ensemble des infrastructures de stockage est concerné par ce moteur d’intelligence basé sur HPE InfoSight. L’approche prédictive des dysfonctionnements est généralisée et permet de les résoudre de manière proactive avec pour conséquence une disponibilité accrue.  Le Global Intelligent Engine crée une « empreinte » pour chaque charge de travail applicative qui permet d’identifier individuellement chaque workload parmi les centaines de milliers d’équipements de la base installée mondiale d’HPE et de fermes de machines virtuelles. Ces empreintes de charge applicatives alimentent des processus d’apprentissage qui permettent de formuler des recommandations. On peut ainsi s’assurer que les charges applicatives et les infrastructures qui les supportent soient toujours optimisées avec des performances prévisibles.
  • Faciliter l’intégration dans l’écosystème de la donnée. HPE poursuit sa stratégie de REST-API et offre des connecteurs prêts à l’emploi pour Kubernetes, Ansible, Puppet, Chef, etc. Les développeurs peuvent ainsi déployer de « l’infrastructure as a code» et disposer de ressources d’infrastructure à la demande (as a service) de la même manière que dans un cloud public. De plus en plus souvent les solutions de protections se détermineront elles-mêmes selon la nature des charges applicatives qu’elles soient traditionnelles ou modernes en environnement Oracle, SQL, SAP, fermes de machines virtuelles ou containers. L’Intelligent Data Platform est également parfaitement adapté pour des projets de Big Data et d’intelligence artificielle.

 IDP2.pngLe Modèle de la HPE Intelligent Data Platform

Cette nouvelle Intelligent Data Platform réduit drastiquement les efforts de gestion d’infrastructure grâce à l’intelligence artificielle et permet aux équipes de se focaliser sur l’innovation. Elle simplifie l’utilisation du cloud hybride grâce à la mobilité des workloads et des données.  A l’aide de cette plateforme automatisée et à ses modèles de consommation, chaque entreprise peut proposer une réelle expérience « as a service » en toute sérénité.

 

 

0 Compliments
À propos de l'auteur

MICHELP

Love Storage for Years, FLASH FAN