Blog HPE, France
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

L’automatisation du réseau facilitée par HPE Composable Fabric

Joanna_K

Composable Fabric Blog.png

par Olivier Vallois, Composable Fabric Category Manager HPE France

Le 4 juillet 2019 nous avons organisé avec l’aide d’IDC un débat réunissant une quinzaine d’entreprises autour du thème de l’automatisation des infrastructures IT. Une synthèse est disponible en ligne avec en particulier un retour d’expérience de l'Association pour le Développement du Service Notarial sur Scality et  HPE Composable Fabric. Tous les participants s’accordent sur le fait que l’automatisation est essentielle mais qu’il reste encore beaucoup à faire dans ce domaine en particulier du côté du réseau. J’en profite donc pour revenir sur quelques éléments clés de l’automatisation du réseau et de l’apport du SDN dans ce domaine.

C’est aux infrastructures IT de s’aligner sur les applications. Le numérique a fait basculer les entreprises dans une économie extrêmement dynamique et concurrentielle. Pour rester dans la course, les entreprises doivent faire preuve d’une agilité accrue afin d’être en mesure d’innover. Proposer de nouveaux services et de nouveaux usages exige un développement et une mise en production rapides d’applications de plus en plus nombreuses. Pour y arriver cela nécessite de transformer les équipements informatiques en services d’infrastructures facilement automatisables. Afin de gagner en agilité les applications d’aujourd’hui sont conçues autour de micro-services. Cette modularité leur permet d’évoluer sans remettre en cause la totalité de l’application.  Ces nouvelles applications s’inscrivent de plus en plus souvent dans un processus de développement et d’intégration continus qui incite les entreprises à se tourner vers des approches DevOps. Les processus sont ainsi fluidifiés entre les équipes de développement et les équipes de production. De nombreux outils d’orchestration et d’automatisation sont disponibles en environnement DevOps. On peut ainsi affecter, de manière automatique à une application, des services d’infrastructures IT qui ont été au préalable définis par logiciels (Software Defined). Malheureusement pendant longtemps le réseau a été tenu à l’écart du fait de ses caractéristiques techniques rigides

Le réseau doit devenir un service d’infrastructure automatisable. Le réseau du datacenter a subi l’impact de ces nouvelles architectures applicatives. Les flux réseaux modelés par l’époque des mainframes et des architectures clients serveurs (Flux « Nord-Sud ») sont à présent soumis à l’activité d’applications hautement distribuées. Ce sont désormais les liens réseaux de « serveurs à serveurs » ou de « serveurs à stockage » (flux « Est –Ouest ») qui sont extrêmement sollicités au sein des datacenters. Un phénomène amplifié par l’utilisation grandissante de données massives par les applications. Les débits et la latence doivent s’adapter à ce contexte pour servir au mieux les applications. L’évolution du réseau dans ce contexte applicatif ne se limite pas à des caractéristiques techniques. Les entreprises doivent non seulement mettre en service de nouvelles applications mais aussi modifier celles qui sont déjà en production. Cela nécessite une fluidité parfaite à chaque étape entre le développement et la production et il est donc essentiel que le réseau soit partie prenante de DevOps et puisse être considéré comme un service d’infrastructure pouvant être défini par logiciel au même titre que les serveurs et le stockage. Cela nécessite d’assouplir l’utilisation en adoptant une approche Software Defined Network (SDN).

Composable Fabric : le SDN HPE. Les applications veulent à présent piloter les infrastructures et pouvoir configurer toutes les infrastructures selon leurs besoins. Le réseau n’échappe plus à la règle et doit donc être « composable » à la demande, c’est à dire se définir par logiciel (Software Defined Network - SDN). Pour aller jusqu’au bout de la démarche d’automatisation HPE a fait l’acquisition en mai 2018 de la société Plexxi spécialiste du software-defined data fabric networking qui depuis a pris le nom de HPE Composable Fabric. En mettant l’accent sur les applications plutôt que sur l’infrastructure, HPE Composable Fabric permet de réduire le nombre de commutateurs et optimise ainsi les performances. Toujours dans un souci de simplification et d’automatisation l’intégration de HPE Composable Fabric avec HPE SimpliVity a été annoncée lors de l’événement HPE Discover à Madrid en novembre 2018 prolongeant la solution d’hyper convergence jusqu’au réseau.  On peut désormais parler de totale hyper convergence puisque tous les composants d’infrastructures (serveurs, stockage et réseaux) peuvent être définis et administrés par logiciel.

HPE Composable Fabric s’intègre facilement au SDDC (Software Defined Data Center) de VMware et peut ainsi détecter automatiquement les éléments gérés dans l’environnement VMware tels que les adaptateurs VMkernel présents dans les environnements vSAN. On peut de cette façon créer une topologie isolée dédiée au transport des charges de travail de stockage vSAN. On dispose par la même occasion de processus pour automatiser des opérations telles que le provisionnement dynamique du réseau pour les évènements du cycle de vie des machines virtuelles par le biais de vSphere.

Rappelons que cette notion de « composabilité » introduit par HPE avec l’offre Synergy a depuis été introduite aux serveurs en rack ( HPE ProLiant DL360/380/560 Gen10) avec « Composable Rack ». Avec l’extension du Software Defined au réseau les équipes DevOps peuvent enfin provisionner de manière automatisée l’ensemble des services IT en restant constamment alignées avec les demandes applicatives tout au long du cycle de vie. Pour que l’automatisation soit complète il faudrait y rajouter les services de sécurité dans une approche DevSecOps.

0 Compliments
À propos de l'auteur

Joanna_K

Social Media & Digital MKTG HPE France Publishing on behalf of various authors