Blog HPE, France
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

Les droits de rétrogradation et de rétro-édition pour Windows Server 2019 expliqués

 

 

 

 

Depuis que Windows Server® 2008 a atteint l'année dernière la date de fin du support (EOS), de nombreux clients ont migré vers Windows Server 2019, et de nombreux autres pourraient envisager de le faire dans un avenir proche. Certains droits attachés aux licences HPE OEM Windows Server 2019 ont été pensés de manière à faciliter la transition vers Windows Server 2019, le système d'exploitation qui relie le sur site et le cloud, tout en prenant en charge les applications héritées. Ces droits sont appelés droits de rétrogradation et de rétro-édition.

Les droits de rétrogradation et de rétro-édition permettent aux clients d’obtenir une licence pour le dernier produit Windows Server tout en exécutant une version antérieure ou une édition inférieure de Windows Server. Cela permet de prendre en charge les applications d’entreprise héritées qui ne sont pas encore prises en charge par les dernières technologies. Une fois que le client est prêt à migrer vers la licence Windows Server achetée, il peut le faire facilement.

 

  • Les droits de rétrogradation permettent aux clients d'utiliser une version antérieure de Windows Server au lieu de celle sous licence. Ces droits permettent par exemple d’exécuter Windows Server 2016 Standard avec une licence Windows Server 2019 Standard.
  • Les droits de rétro-édition permettent aux clients d'exécuter une instance d'une édition inférieure à celle sous licence. Ces droits permettent par exemple d’exécuter Windows Server 2019 Standard avec une licence Windows Server 2019 Datacenter.

 

Pour rendre cette fonctionnalité encore plus flexible, les droits de rétrogradation et de rétro-édition peuvent être combinés. Par exemple, un client peut acheter une licence Windows Server 2019 Datacenter et utiliser les droits de rétrogradation et de rétro-édition pour déployer une machine virtuelle (VM) Windows Server 2016 Standard.

Les droits de rétrogradation et de rétro-édition simplifient les scénarios de migration d'applications pour les clients, leur permettant de tirer parti de toutes les nouvelles fonctionnalités de Windows Server 2019 tout en prenant en charge les applications métier héritées sur lesquelles ils comptent pour gérer leur entreprise. Ces droits ont donc pour fonction de suppriment un point de friction qui aurait pu autrement empêcher le client de passer au dernier système d'exploitation.

 

Lorsqu'un client achète une licence HPE OEM Windows Server avec un nouveau serveur HPE ProLiant, il peut demander la rétrogradation au moment de l'achat. Les options de rétrogradation les plus courantes sont disponibles en usine et incluent un support d'installation DVD et une clé de produit.

Les droits de rétrogradation peuvent également être demandés après l'achat du serveur via le portail de rétrogradation de HPE. Veuillez noter que cela s'applique uniquement à certains produits autorisés selon les termes de la licence du produit. HPE répond favorablement aux demandes de kits de rétrogradation UNIQUEMENT pour une licence Windows Server achetée directement auprès de HP, HPE ou de l'un de nos revendeurs agréés.

 

Les droits de rétrogradation et de rétro-édition pour les licences HPE OEM Windows Server 2019 simplifient la migration des applications, permettent aux clients de continuer à prendre en charge les applications héritées et les aident à migrer en toute confiance vers le dernier produit Windows Server.

Pour plus de details sur les rétrogradations et les rétro-éditions vous pouvez consulter notre ancien blog traitant du sujet.

 

 

0 Compliments
À propos de l'auteur

Nicolas_W