Blog HPE, France
Nicolas_W

Les licences d'accès client (CAL) Windows Server 2019 en toute simplicité

 

 

 

Les licences Windows Server® sont conçues pour être très flexibles, afin que les organisations ne paient que pour ce dont elles ont besoin. Microsoft utilise un modèle de mise sous licence à deux composantes. Ainsi, les clients peuvent profiter d’un prix d'entrée bas et ne payer que pour la capacité utilisée. Ce modèle de mise sous licence permet une plus grande flexibilité et offre un prix abordable aux organisations de toutes tailles.

La première des deux composantes de ce modèle de mise sous licence comprend les licences de base Windows Server 2019 et les licences supplémentaires. Ces licences pour le système d'exploitation (SE) permettent au client d'installer le système d'exploitation sur un serveur, selon les termes du contrat de licence. Cependant, les licences du système d'exploitation Windows Server ne procurent pas l'autorisation légale indispensable aux utilisateurs ou aux appareils pour pouvoir se connecter au serveur; ces droits sont accordés par les licences d'accès client (CAL) Windows Server, qui constituent le second volet de la mise sous licence de Windows Server.

Ces deux composantes doivent être mises en place pour que l'organisation soit en conformité avec les conditions de mise sous licence de Microsoft. Par exemple, si un client souhaite exécuter Windows Server 2019 sur un serveur HPE ProLiant Gen10, il devra acquérir une licence de base Windows Server 2019 et dans certains cas des licences supplémentaires pour couvrir tous les cœurs physiques et toutes les machines virtuelles (VM) du serveur. Le client devra également acquérir des licences CAL pour les utilisateurs ou les appareils qui accéderont au serveur.

 

CAL utilisateur vs CAL appareil

HPE propose différents types de CAL Windows Server. Une CAL utilisateur permet à un seul utilisateur d'accéder à Windows Server à partir d'un nombre illimité d'appareils. Une CAL appareil permet à un nombre illimité d'utilisateurs d'accéder à Windows Server à partir d'un seul appareil.

Si une organisation a des employés qui accèdent aux ressources du serveur à partir de plusieurs appareils, les CALs utilisateur sont les plus rentables. Si l'organisation a plusieurs utilisateurs partageant un appareil, les CALs appareil sont la solution la plus économique et la plus judicieuse sur le plan administratif.

 

CAL Remote Desktop Services (RDS)

GettyImages-930002672_800_0_72_RGB.JPGPour les organisations utilisant la fonctionnalité RDS sur Windows Server, il existe une troisième composante à prendre en compte lors de la mise sous licence. Une CAL RDS permet à un utilisateur ou à un appareil autorisé d'accéder à l'infrastructure de bureau virtuel (VDI), aux bureaux de session et aux applications afin de travailler de n'importe où. Cette autorisation est activée via les licences CAL RDS, qui sont elles aussi disponibles en tant que CAL utilisateur ou appareil.

 

Acheter des licences CAL auprès de HPE

Les CALs Windows Server peuvent être achetées auprès de HPE ou d'un partenaire agréé à tout moment, elles ne nécessitent pas l'achat d'un nouveau serveur HPE. HPE propose actuellement des CALs utilisateur et appareil en packs de 1, 5, 10 et 50. Les CALs utilisateur RDS et les CALs appareil RDS sont disponibles en packs de 5.

Il est important de noter que les CALs Windows Server doivent être de la même version ou d’une version postérieure à celle du logiciel serveur auquel elles donnent accèdent. En d'autres termes, les utilisateurs ou appareils accédant à un serveur exécutant Windows Server 2019 doivent disposer de CALs Windows Server 2019. Les CALs Windows Server 2019 peuvent également être utilisées pour accéder à Windows Server 2016.

 

Pour plus d’informations voyez :

 

0 Compliments
À propos de l'auteur

Nicolas_W