Blog HPE, France
Nicolas_W

Mettre un nouveau serveur HPE sous licence OEM Windows Server. Notre guide étape par étape.

 

 

 

Tirant parti d'un partenariat de plus de 30 ans avec Microsoft, les serveurs HPE ProLiant aident à maximiser les fonctionnalités avancées de Windows Server 2019. Les clients bénéficient ainsi d'une sécurité et d'un contrôle accrus grâce à une infrastructure modernisée prête pour le cloud hybride. Voyons comment mettre en place cette solution IT qui contribue à améliorer l'efficacité et la productivité des organisations.

La première question après "Quel serveur?" devrait être "Comment octroyer une licence à ce nouveau serveur?". Voici ce que vous devez savoir sur les licences HPE OEM Windows Server 2019.

 

Étape 1: Choisir l'édition de Windows Server 2019 en fonction du serveur et des cas d'utilisation.

Nous avons déjà traité dans un précédent blog des fonctionnalités des différentes éditions de Windows Server. Ce tableau résume comment décider quelle édition de Windows Server 2019 choisir, en fonction des besoins uniques de chaque client :

Przechwytywanie.PNG

 

Étape 2: Déterminer les exigences en licences de base.

Une fois que vous avez identifié la bonne édition, il est temps de déterminer les principales exigences en matière de licences. Voici les bases:

  •             Tous les cœurs physiques du serveur doivent être mis sous licence
  •             Un minimum de huit licences principales est requis par processeur physique
  •             Un minimum de 16 licences principales est requis par serveur physique

 

Les licences de base HPE OEM Windows Server 2019 couvrent 16 cœurs. Des licences supplémentaires pour 2, 4 et 16 cœurs sont également disponibles pour les éditions Standard et Datacenter. Pour plus de détails, visitez hpe.com/info/rok.

 

Étape 3: S’assurer que les licences d'accès client (CAL) sont en ordre.

Une fois le serveur mis sous licence, il est temps de s'assurer que les clients disposent des CAL requises:

  • Les CAL utilisateur permettent à un seul utilisateur d'accéder à Windows Server à partir d'un nombre illimité d'appareils.
  • Les CAL de périphérique permettent à un nombre illimité d'utilisateurs d'accéder à Windows Server à partir d'un seul périphérique.
  • Les CAL RDS sont requises pour l'accès au bureau à distance (elles s'ajoutent aux CAL utilisateur et périphérique).

 

Vous pouvez en apprendre davantage sur les CAL en lisant notre article de blog Tout ce qu'il faut savoir sur les licences Windows Server 2019 CAL.

 

Pour plus d’infos :

 

0 Compliments
À propos de l'auteur

Nicolas_W