Blog HPE, France
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

Simplifier la gestion du stockage en environnement VMware avec les dernières générations de stockage

CFontaine

 

L’application devient le centre de toutes les attentions et la gestion du stockage doit évoluer dans ce sens. Avec les Virtual Volumes (VVols) intégrés dans vSphere 6.5 les clients ont l’opportunité de standardiser leur modèle de gestion du stockage en le centrant sur l’application. D’ores et déjà les clients peuvent migrer en toute tranquillité vers vSphere 6.5 puisque l’intégration avec les baies de stockage 3PAR et Nimble est déjà effective.

idc.png

 En 2011 lorsque VMware a annoncé les Virtual Volumes. (VVols :https://www.vmware.com/content/dam/digitalmarketing/vmware/en/pdf/products/virtualvolumes/VMware_Virtual_Volumes_SolutionsOverview.pdf), l’objectif était clairement de simplifier la gestion du stockage dans des environnements virtuels.

Ce framework de gestion et d’intégration expose les machines virtuelles individuellement avec leurs disques virtuels. On dispose ainsi d’un modèle de gestion du stockage centré sur l’application avec lequel on peut aisément suivre l’activité de chaque application avec les VMs et les disques virtuels qu’elle utilise. Ce modèle de gestion du stockage est le même que ce soit pour des accès en mode bloc ou en mode fichier. Avec le mouvement vers vSphere 6.5 qui intègre VVol2.0 il est important que les clients tirent parti des VVols. Malheureusement, tous les fournisseurs de stockage ne supportent pas encore les VVols empêchant les clients de standardiser leurs modèles de gestion du stockage pour réduire la complexité et les coûts. Cette intégration des VVols a déjà été réalisée sur les baies de stockage 3PAR StoreServ et Nimble. Ces infrastructures de stockage peuvent ainsi servir de fondation pour le déploiement de vSphere 6.5 et au-delà. 

L’intérêt des VVols mérite d’être expliqué. A ce jour, l’adoption des VVols est encore faible et c’est bien dommage. Cela nécessite de la part des clients de migrer vers vSphere 6.5 qui inclut les VVols nécessaires pour supporter des applications critiques.  L’intérêt des VVols est encore trop méconnu et surtout la mise en œuvre des VVols est disparate par les acteurs du stockage. Pour ceux qui découvrent les VVols cette courte vidéo donne une bonne idée du fonctionnement.

vvols.png

Les Virtual Volumes virtualisent les baies NAS et SAN en créant une couche d’abstraction qui transforme les ressources physiques en pools logiques appelés Virtual Volumes datastore qui peuvent être consommés et configurés de manière très souple sur une portion ou sur plusieurs grappes de disques (storage arrays). Les Virtual Volumes définissent les nouveaux containers de disques virtuels spécifiques à chaque VM et indépendant de la représentation du stockage physique (LUN, système, objet etc..). Le disque virtuel devient l’unité primaire de la gestion de données au niveau de la grappe de disques (array).

Je ne saurais trop vous recommander la lecture du document document « VVols Provides Powerful Application-Aware Management for vSphere Environments » rédigé par IDC en juillet 2017. Il explique notamment l’intérêt de ces VVols  et revient sur l’intégration qui a été faite par HPE sur 3PAR et Nimble. Pour bien comprendre ce que peut apporter les VVols et prendre la mesure des contraintes d’intégration. Ce document devrait particulièrement intéresser les administrateurs de la virtualisation qui souhaitent comprendre comment la mise en œuvre des VVols dans leur infrastructure VMware va les aider à améliorer les temps de réponse et augmenter la productivité.

 - suivez moi sur twitter @ Fontaine_CH

 

 

DCHC Category Lead France HPE Evangelist - Hewlett Packard Enterprise | Storage / Servers /Network|BD/Comics|Science Fiction Movies|Polars|Vinyl 70/80
0 Compliments
À propos de l'auteur

CFontaine

#TransfoNum #Startup #IoT #Tech #BigData #SocialMedia #IA #VR #Marketing #Storage #Servers #DataCenter #Networking