Blog HPE, France
Nicolas_W

Windows Server 2019 et iLO Advanced aident à maintenir la sécurité de l’IT

 

 

 

La cybersécurité étant une priorité pour les organisations de toutes tailles, HPE et Microsoft travaillent ensemble pour offrir des fonctionnalités de sécurité avancées afin de protéger les données des clients et de leurs entreprises.

 

HPE estime que le serveur doit être la première ligne de défense contre les cyberattaques. C’est pourquoi, avec les serveurs HPE ProLiant Gen10 et les serveurs plus récents, nous intégrons des fonctionnalités de sécurité avancées directement au niveau du silicium. Cette technologie de sécurité avancée permet de sécuriser les données grâce à des innovations en matière de protection, de détection et de restauration. Avec la racine de confiance au niveau du silicium, le serveur authentifie le matériel pendant le processus de démarrage, effectuant une série de prises de contact de confiance avant de s'initialiser complètement. De plus, HPE Integrated Lights-Out (iLO) analyse le micrologiciel quotidiennement et peut automatiquement revenir à un état précédent en cas de problème.

iLO chip.jpgHPE iLO Advanced permet la configuration, la surveillance et la mise à jour à distance des serveurs HPE via HPE InfoSight for Servers. Via un navigateur ou un appareil mobile, iLO Advanced permet aux serveurs d'en faire plus pour l'entreprise en moins de temps. Mieux encore, iLO Advanced est désormais disponible gratuitement jusqu'au 31 décembre 2020. Obtenez les détails de cette offre ici.

 

Parlons maintenant du système d’exploitation (SE). Windows Server® 2019 qui permet de relier le sur site et le cloud. Windows Server 2019 offre des fonctionnalités de sécurité avancées qui prennent en charge de manière automatisée la détection et la protection contre les cyber-menaces. Windows Server 2019 fournit aussi plusieurs couches de protection intégrées directement au système d'exploitation, offrant une protection contre les failles de sécurité, aidant à bloquer les attaques et améliorant la sécurité des machines virtuelles, des applications et des données.

Ainsi, Just-in-Time Administration, Just-Enough administration et Credential Guard peuvent aider les organisations à se protéger contre la perte, la compromission et l'utilisation abusive des informations d'identification d'administrateur privilégié qui peuvent entraîner des failles de sécurité coûteuses. Un autre exemple est la protection avancée contre les menaces offerte par Windows Defender (ATP). Ce package anti-malware multicouche détecte et bloque les attaques grâce à des fonctionnalités telles que Exploit Protection, la réduction de la surface d'attaque, la surveillance en temps réel et la réponse automatisée aux attaques.

 

Ensemble, HPE et Microsoft contribuent à renforcer les trois piliers critiques de la cybersécurité - protection, détection et restauration - afin que les clients puissent être sûrs que leurs données sont correctement sécurisées.

 

 

0 Compliments
À propos de l'auteur

Nicolas_W