L’Avenir de l’IT
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

La MEL déménage ses datacenters sans aucune interruption de service

Joanna_K

Biotope MEL.jpgLa Métropole Européenne de Lille (MEL) est un Établissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI). Elle agit au quotidien pour plus d’un million d’habitants de 90 communes et son activité touche tous les domaines de vie essentiels comme le transport, l’énergie, le logement, la culture, la nature, le cadre de vie et bien d’autres.

En juin 2016, la MEL a entamé un vaste projet de modernisation de son infrastructure IT. Son datacenter composé de deux salles, hébergeait 500 serveurs exécutant plus de 600 applications de toutes tailles et tous types, entre autres les applications de bureautique, de bases de données, de messagerie et des applications métier pour près de 3000 utilisateurs.

Dans le cadre de la refonte de l’infrastructure, la MEL a été amenée à remplacer sa solution de stockage et son infrastructure de virtualisation vieillissante. Le marché a été remporté par la société SCC, un intégrateur qui avait présenté une offre basée sur du matériel HPE. En termes de stockage, la solution proposée était la baie 3PAR. Les 2 datacenters de la MEL ont été équipés de baies de stockage HPE 3PAR. Pour ce qui est de l’infrastructure virtuelle, 2 châssis HPE BladeSystem C7000 ultra modernes ont été mis en place en remplacement des infrastructures existantes en fonction depuis 10 ans.

Sabine_GUILLAUME sign.jpg

Une autre phase, en 2017, décisive pour le datacenter de la MEL est survenue avec le projet de déménagement vers le nouveau siège.

« Avec le planning initial, on s’est dit qu’on allait migrer une salle assez tranquillement et assez confortablement. Puis le projet a changé, le Président ayant décidé que le siège de la MEL allait être mis en œuvre très rapidement, fin 2020. Nous étions sur un planning relativement favorable, piloté essentiellement par nos délais techniques et brusquement nous avons été mis en mode urgence, pour externaliser nos 2 salles sous moins de 2 ans. », expose Sabine Guillaume, Directrice SI de la MEL.

Ainsi, début 2018, l’opération a du être accélérée. Malgré les délais beaucoup plus courts, l’externalisation des salles s’est faite en douceur et d’une manière complètement transparente pour les utilisateurs.

Laurent_LACHEVRE sign.jpg

Les équipes des services Production et Architecture Technique de la MEL ont fait appel aux ingénieurs HPE pour effectuer conjointement le déménagement du datacenter. Les spécialistes de la division services HPE Pointnext ont veillé à ce que tout se passe bien à chaque étape de l’opération.

« Lors de la migration de  la première salle, nous avons mis toute l’activité disques et serveurs sur la baie 3PAR et le châssis C7000 du deuxième datacenter ; nous avons déménagé la première baie 3PAR et le premier châssis C7000 en journée. Et pour la deuxième salle nous avons fait l’inverse », explique Laurent Lachèvre, Chef du service Production, qui a coordonné le déménagement en collaboration avec Stephane Pruvost, Chef du projet de l’externalisation des salles, et les équipes IT.

Stephane_PRUVOST sign.jpg

Les équipes de la MEL et  HPE Pointnext ont réalisé conjointement le déménagement des infrastructures, la réinstallation des baies et châssis, le recâblage, le redémarrage de l’ensemble pour s’assurer du bon fonctionnement de chaque élément de la solution. Ces déménagements ont eu lieu durant les heures ouvrées sans aucune perturbation pour les utilisateurs qui ne se sont rendu compte de rien.

« Depuis juin 2019 nous avons deux salles externalisées qui fonctionnent. Ce qui est remarquable, c’est qu’elles ont été migrées pendant les heures ouvrées, sans aucune interruption de service. La collaboration entre les équipes de la DSI, d’HPE et de nos hébergeurs a été le facteur de succès déterminant. », ajoute Sabine Guillaume.

0 Compliments
À propos de l'auteur

Joanna_K

Social Media & Digital MKTG HPE France Publishing on behalf of various authors