Blog HPE, France
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

HPE relève le défi spatial

Un mois après son lancement dans l’espace, le supercalculateur Spaceborne de HPE a été installé dans la station spatiale internationale ISS. Il va y être testé pendant un an, c’est à peu près la durée d’un voyage habité pour aller sur Mars. Basé sur un HPE Apollo 40 rendu il a reçu l’approbation de la NASA grâce à un développement logiciel spécifique.spacex.jpg

 

 

Vingt minutes de délai pour communiquer entre Mars et la Terre. Jusqu’à maintenant les astronautes devaient compter sur les moyens informatiques terrestres pour assurer leurs missions spatiales. Les contraintes de place et de poids ne permettaient pas d’embarquer des ordinateurs suffisamment puissants pour réaliser de nombreux calculs complexes. Tant que l’on se contentait d’explorations lunaires cela fonctionnait. La proximité relative de la lune rendait les communications possibles pour dialoguer quasiment en temps réel avec les astronautes.

Avec la planète Mars, c’est une toute autre paire de manches. La distance est telle qu’il faut 20 minutes pour recevoir ou envoyer des informations entre la terre et le vaisseau spatial. Avec un tel délai impossible d’aider les astronautes à prendre une décision dans une situation difficile. Impossible donc d’envisager une mission sur Mars sans avoir à bord des ressources informatiques pour rendre les astronautes autonomes. Facile à dire mais cela impose de disposer d’ordinateurs adaptés aux contraintes des missions spatiales avec une viabilité et une fiabilité à toute épreuve.

Un supercomputer conforme aux exigences de la NASA grâce au logiciel. HPE a conduit une longue expérimentation avec la NASA pour utiliser un serveur haute performance dans l’espace. L’objectif est de le tester dans les conditions exigeantes d’une mission spéciale pendant une durée équivalente à celle d’un trajet pour Mars. Ce qui est intéressant dans cette expérimentation c’est que l’ordinateur Spaceborne repose sur un équipement standard sans modification matérielle. C’est un HPE Apollo 40 à hautes performances. Par contre un logiciel sur mesure a été conçu pour répondre à toutes les contraintes environnementales et de fiabilité requis pour un superordinateur spatial.  En général pour être approuvé par la NASA les ordinateurs destinés aux voyages spatiaux doivent être durcis pour supporter les radiations, les particules subatomiques et toutes autres contraintes propres à l’espace. HPE a utilisé une approche différente de durcissement par le logiciel qui a permis de passer 146 tests et certifications pour obtenir la validation de la NASA.

Lancé le 14 aout par la fusée SpaceX CRS-12 en Floride au Kennedy Space Center, le Spaceborne Computer est à présent installé à bord de la station ISS. Tout s’étant passé correctement les tests vont pouvoir commencer. Il est possible que les tests évoluent et que par la suite d’autres technologies HPE soient envoyées sur l’ISS comme par exemple le « memory driven ».

Suivez-moi sur twitter Fontaine_CH

DCHC Category Lead France HPE Evangelist - Hewlett Packard Enterprise | Storage / Servers /Network|BD/Comics|Science Fiction Movies|Polars|Vinyl 70/80
0 Compliments
À propos de l'auteur

CFontaine

#TransfoNum #Startup #IoT #Tech #BigData #SocialMedia #IA #VR #Marketing #Storage #Servers #DataCenter #Networking