Blog HPE, France
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

HPE s’installe à la deuxième place du stockage flash

Confortablement installé dans le carré des leaders dans le « Magic Quadrant for Solid-State Array » du Gartner, HPE continue sa croissance à trois chiffres dans le domaine du stockage flash et les résultats sont à la hauteur des attentes. La stratégie d’investissement et d’innovation s’est avérée gagnante et a porté HPE à la deuxième place du stockage flash en termes de parts de marché.

Quadrant.png

Le marché du Flash se porte bien et tout indique que cela va continuer. Dans sa note « Critical Capabilities for Solid-State Arrays » du 17 juillet 2017, Gartner indique que les prix d’achat ont chuté de 50% en 12 mois. L’avenir du stockage est désormais intimement lié à la technologie Flash et tous les fournisseurs de stockage ont dû prendre le virage. En 2020 50% des baies de stockage utilisées dans des contextes de faibles latences et pour des applications à hautes performances seront remplacées par des Solid-Sate Array (SSA). De nombreuses acquisitions ont eu lieu et le marché se consolide. L’époque ou le Flash était uniquement synonyme de performance est révolue, le stockage flash est entré dans la phase industrielle et doit répondre à toutes les exigences d’une grande entreprise en offrant des services de données éprouvés. Le « Magic Quadrant for Solid-Sate Arrays » du Gartner, publié le 13 juillet 2017, reflète ces évolutions. Des acteurs comme Violin ont fait long feu et on peut s’interroger sur la sortie de Huawei du dernier Magic Quadrant. Une sélection naturelle continue à s’opérer et on s’attend encore à quelques consolidations dans cette phase de stabilisation du marché.

Une croissance à trois chiffres pour HPE France.

Les signaux sont aux verts et nous renforçons notre position dans le carré des leaders du cadrant magique.  Les derniers chiffres IDC soulignent notre forte progression puisque notre croissance dans le stockage flash (192,3%) est plus forte que celle du marché (+172,7%) et permet de gagner une place en termes de parts de marché pour nous situer à présent sur la deuxième marche du podium.

tab.png

En comparant les Magic Quadrant du Gartner d’aout 2016 et de juillet 2017 on constate que HPE a progressé aussi bien dans sa capacité à exécuter sa stratégie que dans la richesse de sa vision. En 2016 Gartner faisait le reproche à HPE de l’absence de compression, du manque d’outil analytique et d’une facturation trop complexe sur la gamme 3PAR. Toutes ses remarques sont aujourd’hui obsolètes. En un an nous nous sommes dotés de fonctions de compression et de duplication et nous y avons ajouté « l’adaptive data reduction ». Avec l’acquisition de Nimble storage nous avons enrichi notre offre de stockage flash et nous disposons par la même occasion d’Infosight Predictive Analytics pour analyser finement le comportement des données et travailler de manière proactive à la résolution des problèmes.  L’intégration d’Infosight avec l’offre 3PAR sera effective courant 2018.  La facturation du logiciel est devenue plus simple en début d’année 2017. Chaque baie 3PAR est désormais livrée avec une licence comprenant tous les services de données à l’exception de la réplication et de l’encryption ( tous les clients ne veulent pas nécessairement ces options).

Des services de données enrichis par un large écosystème. Les offres HPE 3PAR et Nimble offre des services de données complets et permettent aux clients de choisir le type d’architecture appropriée (scale up, scale out ou unified ) en fonction du contexte.  Les services de données bénéficient du support d’un large écosystème qui couvre aussi bien les hyperviseurs, les logiciels de sauvegardes comme Veeam que les containers et les outils d’orchestration tels que Mésosphère. Les clients pourront être rassurés quant à la protection de leurs investissements. Les migrations vers des technologies NVMe PCIe sont non disruptives et les baies de stockage 3PAR sont conçues pour être agnostiques vis-à-vis du média de stockage utilisé. Les baies de stockage pourront donc s’adapter sans aucune modification au nouveau media SCM (stockage class memory) dans quelques mois.

En quelques années la technologie Flash a refaçonné le paysage du stockage. La baisse des coûts technologiques, l’optimisation de l’espace de stockage et l’ajout de services de données ont élargi le spectre d’utilisation. Rien d’étonnant donc à ce que le Gartner recommande de migrer les principales applications vers du stockage flash dans les cinq prochaines années.

Suivez-moi sur twitter:  Michel3PARent

 

 

 

 

 

0 Compliments
À propos de l'auteur

MICHELP

Love Storage for Years, FLASH FAN