Blog HPE, France
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

Le HPE Spaceborne Computer offre aux astronautes de nouvelles capacités de calcul haute performance

[Communiqué de presse] 

Le Spaceborne Computer de HPE offre aux astronautes de nouvelles capacités de calcul haute performance au sein de l’ISS

Le Spaceborne Computer, premier supercalculateur HPE lancé dans l’espace, entame sa seconde expérimentation : analyser les données générées dans l’espace au sein même de l’ISS, afin de s’affranchir des limites de l’exploration spatiale.

Boulogne, le 13 novembre 2018Hewlett Packard Enterprise (HPE) annonce de nouvelles capacités HPC (High Performance Computing) à bord de l’ISS. Dans la continuité des précédentes expérimentations du Spaceborne Computer, HPE permet aujourd’hui aux astronautes de bénéficier d’une plus grande autonomie en réduisant considérablement les problématiques de latences dans les communications avec la Terre.

En août 2017, le Spaceborne Computer est devenu le premier système informatique standard (COTS – Commercial Off-The-Shelf) lancé dans l’espace par HPE et la NASA, pour une mission d’un an au sein de l’ISS afin de tester ses capacités de résilience et ses performances. Capable d’atteindre une performance d’unTéraFLOP (un milliard d’opérations en virgule flottante par seconde), il a accompli cette première mission avec succès[1]. Après avoir prouvé sa capacité à fonctionner dans un environnement spatial hostile (gravité zéro, interruptions d’alimentation électrique inopinées, niveaux de radiations électromagnétiques imprévisibles), le Spaceborne Computer va désormais, et pour la première fois, ouvrir ses capacités de supercalculateur pour une utilisation à bord de l’ISS. Ces services « au-delà du Cloud » permettront aux astronautes et aux chercheurs d’effectuer des analyses directement dans l’espace, sans que les données n’aient besoin d’être transmises vers ou depuis la Terre.

« Notre mission consiste à apporter des technologies innovantes permettant de franchir une nouvelle frontière, que ce soit sur Terre ou dans l’espace, et de permettre de faire des découvertes jusque-là inimaginables. » déclare le Docteur Eng Lim Goh, Chief Technology Officer et Vice-President de l’entité HPC et IA chez HPE. « Après avoir tiré de précieux enseignements de notre première mission réussie avec le Spaceborne Computer, nous continuons de tester son potentiel en apportant des capacités HPC « au-delà du Cloud » aux chercheurs de l’ISS, leur permettant ainsi d’amener l’exploration spatiale à un niveau supérieur ».

En raison des capacités de calcul limitées dans l’espace, de nombreuses analyses nécessaires aux projets de recherche spatiales doivent être effectuées sur Terre. Cette contrainte reste acceptable pour effectuer des recherches depuis la Lune, ou sur des vaisseaux en orbite basse autour de la Terre, de 500 à 1600 kilomètres d’altitude, puisque la communication avec la Terre se fait quasiment en temps-réel. Cependant, le délai de transmission entre un vaisseau spatial et la Terre peut atteindre jusqu’à 20 minutes, si des données sont collectées dans un espace plus lointain – à proximité de Mars par exemple. Un tel laps de temps rendrait toute exploration du terrain compliquée, voire dangereuse pour les astronautes s’ils font face à des situations critiques.

HPE répond à ces nouveaux défis en offrant aux astronautes des technologies de calculs hautes performances avec le Spaceborne Computer, en les rendant autosuffisants dans les situations suivantes :

Accélérer le temps d’obtention d’une solution pour l’exploration spatiale

Doter l’ISS de capacités de calcul haute performance élimine les potentiels temps de latence lors de la transmission de données depuis ou à destination des centres spatiaux installés sur Terre. Ces capacités de traitement permettent de réaliser des analyses à bord de la station spatiale et de ne plus dépendre constamment des équipes de recherches sur Terre.

Les expériences menées dans la station ISS collectent un important volume de données, comme des images et des vidéos haute résolution. Mais la plupart du temps, les chercheurs ont seulement besoin d’accéder à des sous-ensembles spécifiques de ces données. Permettre la dissection et le traitement des données à bord de l’ISS réduit ainsi les temps d’attente et favorise l’efficacité et la rapidité de l’analyse.

Repousser les limites de l’exploration spatiale

Aujourd’hui, la bande passante réseau dans l’espace est presque exclusivement utilisée pour transmettre de grands volumes de données depuis ou vers la Terre. En dotant la station spatiale de capacités HPC à bord, le Spaceborne Computer permet aux chercheurs de l’ISS de préserver de la bande passante pour assurer les communications d’urgence. Le Spaceborne Computer va également tester les limites des communications dans l'espace afin de combler les lacunes en matière de latence, dès lors que les déplacements spatiaux vers Mars et au-delà vont devenir une réalité : disposer de  communications fiables pourrait s’avérer vital dans les moments critiques.

Améliorer les capacités de découverte grâce à l’Intelligence Artificielle

Avec ce dépassement des limites de l’exploration spatiale, HPE et la NASA souhaitent renforcer davantage l’indépendance des astronautes grâce à l’usage d’applications d’Intelligence Artificielle et de machine learning qui rendront possible de nouvelles découvertes. L'amélioration de la perspicacité et de la rapidité d'exécution permettra d’accélérer les recherches scientifiques, non seulement en ce qui concerne l’exploration spatiale mais également pour mieux comprendre l’environnement terrestre.                                                                                

« Le Spaceborne Computer est un excellent exemple de l’exploitation de la Station spatiale internationale (ISS) en faveur de l’innovation », déclare David Hornyak, ISS Technology Demonstration Research Portfolio Manager à la NASA. « Ce système conçu et financé par HPE est bel et bien la preuve que l‘informatique de pointe peut être mise au service de la découverte de l’espace. Elle offre pour la première fois des services de supercalculateur à bord d'un engin spatial, tout en démontrant des capacités similaires à celles dont la NASA pourrait avoir besoin pour continuer ses explorations spatiales. »

Le Spaceborne Computer s’appuie sur la plateforme HPE Apollo 40, un serveur spécialement conçu pour le HPC. Le système dans l'espace ne nécessite pas de matériel supplémentaire car il utilise une approche de résilience intégrée au sein des nœuds HPC. Cela prouve que nous pourrons à l’avenir délivrer des systèmes similaires, compacts et économiques pour une utilisation dans l’espace.

Pour en savoir plus sur les événements qui ont jalonné la vie du Spaceborne Computer depuis son premier lancement dans l’espace en août 2017, rendez-vous sur la page timeline.

 

À propos de Hewlett Packard Enterprise

Hewlett Packard Enterprise est une entreprise leader dans l’industrie des technologies qui permet à ses clients d'aller plus loin, plus vite. Avec l’offre la plus complète du marché, allant du cloud computing, aux datacenters en passant par les solutions de travail collaboratif, nos technologies et nos services aident nos clients à travers le monde à améliorer l’efficacité, la performance et la sécurité de leurs systèmes d’information.

[1] HPE est le premier fournisseur de supercalculateur à collaborer avec la NASA, pour la conception d’un système informatique standard (COTS – Commercial Off-The-Shelf) hébergé au sein de l’ISS. Source : HPE's Spaceborne Computer Installed On ISS, Achieves 1 Teraflop Speed (International Business Times)

Hewlett Packard Enterprise France
20 Quai du Point-du-Jour
Boulogne-Billancourt
92100
hpe.com

0 Compliments
À propos de l'auteur

Joanna_K

Social Media & Digital MKTG HPE France Publishing on behalf of various authors