Blog HPE, France
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

Smart Cities : les villes intelligentes et durables continuent leur développement

Menées par l’urbanisation de la population, les changements de mode de vie et les évolutions technologiques, les villes se transforment en « Smart Cities ». D’après l’ONU, 70% de la population mondiale vivra dans les villes en 2050 contre 50% aujourd’hui. Cette évolution engendre de nombreux défis, aussi bien sociétaux qu’environnementaux car bien que n’occupant que 2% de la surface terrestre, les villes sont à l’origine de 70% des émissions de gaz à effet de serre. La problématique actuelle est donc d’optimiser l’organisation des villes et l’utilisation des ressources en plaçant le bien-être des habitants au cœur des préoccupations en agissant sur plusieurs points clés :  

 

La mobilité

Les projets de mobilité intelligente cherchent à faciliter les déplacements, fluidifier le trafic et encourager la mise en place et l’utilisation de modes de transports plus efficients et respectueux de l’environnement. On observe ainsi la création de services digitaux permettant de combiner offre et demande en temps réel, de faciliter le paiement et améliorer l’expérience lient. La mobilité partagée qui tend à se généraliser (transports en commun, auto-partage, libre-service…), la transition vers les véhicules électriques, connectés et l’arrivée des voitures autonomes diminueront considérablement le dégagement de C02 dans l’atmosphère, l’encombrement des villes et démultiplieront les sources d’informations

  • Beacons : Connecthings déploie un réseau de balises sans contact dans l’espace urbain et propose aux éditeurs d’applications mobiles de se connecter sur son réseau pour offrir des services contextualisés aux usagers (optimisation de choix du transport urbain en fonction du temps d’attente prévu)
  • Smart parking: Cleverciti est un capteur placé à 8 mètres du sol qui peut remplacer 25 capteurs au sol pour transmettre en temps réel le nombre de places disponibles dans un parking. Les données sont utilisées par une application sur laquelle l’utilisateur peut payer son parking et être guidé vers les places disponibles.

 

SMART CITY 2.jpg

 

 Les bâtiments

Les projets de Smart Building doivent proposer un espace optimisé et embarquer des technologies permettant de diminuer la consommation d’énergie tout en offrant de nouveaux services et une bonne qualité de vie à ses occupants.

  • Bâtiments connectés : A Amsterdam, les bureaux dénommés The Edge créés pour le cabinet d’audit et de conseil Deloitte disposent d’un éclairage par LED intelligent et abritent plus de 30 000 capteurs connectés au système de gestion du bâtiment via l’IoT. Cela permet de détecter les mouvements, le niveau d’éclairage ou encore la température. D’après ces informations, le bâtiment ajuste sa consommation d’énergie. En l’absence d’occupant par exemple, les lumières sont éteintes et le chauffage diminué. Grâce à ces données d’occupation en temps réel et aux historiques, ainsi que les informations sur la circulation et les conditions météorologiques il peut aussi prédire combien de personnes mangeront à la cantine pour éviter le gaspillage. Grâce à ces technologies, le bâtiment utilise ainsi environ 70% de moins d’électricité qu’un immeuble de bureaux moyen.

 

La gestion de l’énergie et des déchets

La consommation d’énergie et les systèmes de récupération et valorisation des déchets doivent être optimisés pour préserver l’environnement. Par exemple, la production locale d’énergie et l’économie dite « circulaire », qui consiste à réutiliser les anciens objets des particuliers pour en créer de nouveaux, permettent non seulement de minimiser la consommation de ressources mais aussi aux entreprises de bénéficier d’une production plus efficace, économique et durable.

  • Poubelle intelligente : BH Technologies a mis au point une solution permettant de mesurer le taux de remplissage des containers pour optimiser la fréquence des collectes et les trajets en réduisant de 20% la distance parcourue. Cette innovation permet de réduire les coûts et les émissions de CO2.
  • Luminaires: Citeos propose des éclairages dont la luminosité change en fonction de la circulation mesurée grâce à des capteurs. Ces modèles ont permis à la ville de Chartes, qui en a commandé 17, de réduire de 65% sa consommation d’électricité.

 

Ces changements reposent sur deux piliers : l’humain et le numérique. L’un des enjeux principaux est en effet de satisfaire les habitants des villes et de les pousser à adopter un comportement responsable. Ce qui rend une ville intelligente c’est sa capacité à soutenir le développement et l’innovation technologique. Tout cela dans le but d’améliorer la qualité de vie de ses habitants et sa compétitivité tout en proposant un système d’utilisation viable des ressources naturelles. Les innovations technologiques permettent justement de compenser les insuffisances actuelles pour automatiser les processus et faciliter la transition vers une ville durable. De nouveaux défis de collecte, traitement, analyse et stockage des données générées par ces objets se profilent donc pour les acteurs du numérique.


Co-written with Florence Laget
HPE Big Data France

Twitter : https://twitter.com/florencelaget 

Linkedin : https://www.linkedin.com/in/florence-laget-301568 

0 Compliments
À propos de l'auteur

Maureen_D