Blog HPE, France
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

Une visite guidée de VivaTech, rien que pour vous

par Maud Samagalski, Directrice Marketing & Communications HPE France

350 stands, 9.000 startups et 124 000 visiteurs : il est impossible de restituer en quelques lignes l’intégralité de ce qu’il y avait à voir sur VivaTech 2019… Alors j’ai suivi le tour guidé de l’exposition orchestré par notre super animateur Philippe Roux et au départ du stand HPE.  Voici une sélection, partielle, et je l’espère pas trop partiale, de ce qui m’a le plus interpellée. La Mobilité, l’Intelligence Artificielle et le traitement des Big Data étaient à l’honneur. Voici mon best-of :

Les véhicules du futurVT Best-of 1.jpg

En matière de mobilité nous avions l’embarras du choix. La société slovaque AeroMobil présentait une voiture volante, capable de rouler jusqu’à 170 km/h ! En moins de 3 minutes, vous dépliez les ailes (attention il faut un peu de place), et votre véhicule se transforme en objet volant capable de vous transporter jusqu’à 750 kilomètres. Soyez patient, le véhicule ne sera pas commercialisé avant 2021… Ce qui laisse un peu de temps pour passer son brevet de pilote, d’agrandir son garage et trouver entre 1,2 et 1,5 millions d’euros pour l’acquérir !

Vous préférez l’hélicoptère ? Hovertaxi est un hélicoptère français électriqueVT Best-of 2.jpg à deux places, vous pourrez le réserver depuis votre application mobile. Il est conçu pour effectuer des trajets de quelques dizaines de kilomètres, entre deux stations Hovertaxi bâties avec des containers modulables recyclés permettant l’atterrissage et le rechargement des batteries.  Décollage commercial prévu pour 2022 !

Vous avez le vertige et souhaitez rester au sol ? VivaTech réunissait plusieurs modèles de véhicules conçus pour le transport des marchandises ou des colis sur le dernier kilomètre. En particulier, Citroën présentait 19-19, son nouveau concept car au look très futuriste, 100% électrique et muni de batteries rechargeables par induction. A ses côtés l’Ami One offrait la vision de la marque aux chevrons en matière de mobilité urbaine 100% électrique et 100% connectée depuis une application smartphone. De son côté, Renault présentait deux prototypes de véhicules autonomes et électriques. Le EZ-POD répond aux besoins de transport de deux passagers sur de courts trajets. Des prototypes de Renault ZOE Cab, électriques et autonomes seront utilisés pour proposer un service de voitures à la demande délivré dans le cadre du projet Paris-Saclay Autonomous Lab. Enfin, Renault présentait EZ FLEX, une camionnette électrique, compacte et connectée, adaptée à la livraison urbaine du dernier kilomètre.

Les robots …

VT Best-of 3a.jpgNous avons pu croiser les célèbres Pepper et Nao, robots à l’aspect humanoïdes de SoftBank, le droïde livreur de colis proposé par TwinswHeels, ainsi que le Jellyfishbot, robot collecteur de déchets marins développé par la société Iadys. Mais le must était de passer sur le « Robot Park » où le très impressionnant Anymal, revêtant l’aspect d’un chien futuriste et développé par la société Anybotics, provoquait un gigantesque attroupement. Il a la particularité d’être adapté aux interventions en milieux hostiles (radiations, température élevée, passages exigus…) …

Toujours sur le Robot Park, le robot chirurgical de Da Vinci, déjà en service dans plusieurs établissements hospitaliers en France, se pilote depuis un pupitre pour effectuer des actes d’une précision tout à fait …. chirurgicale !

… et les Cobots

Nous avons découvert quelques « co-bots », néologisme formé à partir des mots « coopération » et « robotique ». Ils soulagent les efforts d’un opérateur humain en effectuant des tâches épuisantes ou dangereuses. Le stand de Bouygues montrait la création de la société RB3D : ExoPush. C’est un outil qui lisse le bitume des voiries.VT Best-of 4.jpgDans le domaine des exosquelettes, mentionnons la solution Twiice, développée par les chercheurs du Laboratoire de Systèmes Robotiques de l’EPFL  (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne). Twiice donne le pouvoir de « remarcher » à une personne paraplégique grâce à un exosquelette. Doté de deux moteurs électriques par jambe qui assistent l’articulation de la hanche et du genou, l’exosquelette est commandé depuis la poignée d’une des béquilles de l’utilisateur qui sélectionne son mode d'action pour une effectuer une marche normale ou rapide, la montée d’un escalier, ou encore le geste de s'asseoir ou de se relever … 

Autre exemple d’utilisation de la technologie au service du handicap, le fauteuil roulant augmenté développé par Hoobox Robotics : ses déplacements sont commandés par les expressions du visage reconnues par une caméra. Les signaux sont  transmis à une « main articulée » qui presse des boutons agissant sur le déplacement du fauteuil. 

Twiice et le fauteuil augmenté de Hoobox Robotics ne sont-ils pas deux merveilleux exemples de « Tech for Good » ?

Big Data ou Very Big Data ?

Parmi les nombreuses illustrations de l’utilisation des Big Data démontrées sur VivaTech, j’en ai retenu trois.

Le stand l’Oréal présentait l’application Shade Finder de Lancôme. Cette dernière permet, grâce à un scanner posé sur la peau, de donner une recommandation de couleur de fond de teint au consommateur. La consolidation de ces données anonymisées permet d’effectuer des analyses statistiques locales, régionales ou nationales, d’identifier les teintes manquantes dans la gamme proposée et de solliciter les laboratoires de R&D à partir des données du marché.VT Best-of 5.jpg

SNCF Réseau présentait un projet de jumeau numérique, consistant dans la numérisation en 3D des 30.000 kilomètres de voie constituant le réseau ferroviaire français… Ce qui se traduit par des pétaoctets de données à stocker, traiter et archiver. Il permettra à SNCF Réseau de gérer le son infrastructure en anticipant les incidents et les détériorations. Les collaborateurs SNCF Réseau pourront consulter sans se déplacer l’état de la voie, des ouvrages, ou encore de la végétation de proximité !VT Best-of 6.jpg

SES Imagotag montrait les linéaires des magasins du futur. Leurs étiquetages sont complétés de QRcodes permettant au client d’accéder directement aux mêmes informations que celles disponibles en ligne : caractéristiques détaillées du produit, avis de consommateurs… expérience digitale et en magasin, voici le meilleur des deux mondes réuni. En parallèle, grâce à une caméra braquée sur les linéaires, l’application Automated Shelf Monitoring est capable d’identifier immédiatement les produits absents du rayon pour faciliter le réapprovisionner des produits et analyser les fréquences de réapprovisionnement. Bien entendu cette caméra floute le visage des consommateurs.

Sans oublier le stand HPE !

Nous avons terminé notre tour sur le stand HPE sur lequel était exposée une réplique de la formule 1 Mercedes-AMG Petronas Motorsport championne du monde. En une semaine l’équipe du constructeur exploite 45 Teraoctets de données envoyées par les 300 capteurs équipant le bolide sur des serveurs HPE.

VT Best-of 7MS.jpgLes fans, dont notre CEO Antonio Neri, pouvaient même tester leurs performances sur un simulateur de conduite !

Les visiteurs pouvaient également installer eux-mêmes les composants d’un serveur DL380 et découvrir comment l’application IA de reconnaissance d’image arrivait à identifier les composants improprement installés.

Un peu plus loin, la solution HPE My room, utilisant des lunettes connectées et les fonctions de Visual Remote Guidance (VRG) démontrait qu’il est possible de faire collaborer facilement des experts avec des personnes sur le terrain dans des lieux éloignés ou difficiles d’accès.

Illustrant le  «Tech for Good », un jumeau numérique 3D du cœur humain (« Living Heart Project ») permettait de mesurer le dosage médicamenteux régulant la fréquence des palpitations et résorbant ainsi les effets néfastes de l’arythmie cardiaque.

Enfin la réplique d’un des modules du supercalculateur HPE Apollo baptisé « Jean Zay » qui équipe le projet du gouvernement français « AI for Humanity » du #GENCI (Grand Équipement National de Calcul Intensif) a connu un très vif succès auprès des communautés scientifiques mais aussi auprès des nombreux acteurs de l’IT présents sur le stand.

Viva Tech 2019 fut, une fois de plus, l’occasion de mesurer le potentiel de créativité des acteurs et des startups présentes. D’ores et déjà, nous vous attendons avec impatience l’année prochaine pour une expérience encore plus enrichissante et inspirante !


-------------------

Suivez-nous sur :

twitter.com/HPE_FR
linkedin.com/company/hewlett-packard-enterprise/
hpe.com/fr

0 Compliments
À propos de l'auteur

Joanna_K

Social Media & Digital MKTG HPE France Publishing on behalf of various authors