Blog HPE, France
Joanna_K

Code open source : Avantages et risques

HP20141219526a.jpgPar Banafa Ahmed

Les logiciels open source sont la force motrice qui se cache derrière la technologie actuelle, de Linux à Apache, en passant par OpenStack. Facebook, Google, Amazon et de nombreux autres géants de la haute technologie n'existeraient pas sans programmes open source. Les logiciels open source encouragent de nombreuses tendances technologiques, notamment le Cloud Computing, les Big Data, de nouveaux outils de base de données, comme Hadoop et NoSQL, ainsi que de nombreuses applications de mobilité.

Pour être considéré comme un programme open source par l'industrie des logiciels, certains critères doivent être respectés :

  • Le logiciel et le code source doivent être distribués gratuitement ;
  • Tout le monde doit être autorisé à modifier et personnaliser le code source et à le distribuer gratuitement.

Avec tous les avantages liés à l'utilisation des logiciels open source, les organisations doivent également comprendre les risques associés à cette option. La première étape en ce sens est de disposer d'un plan d'action solide afin de limiter les risques potentiels. Ce plan doit inclure les politiques d'utilisation, un processus de résolution des éventuels problèmes, la gestion des correctifs, la disponibilité des bases de connaissances et le support. 

Avantages liés à l'utilisation du code open source

  • Le coût. C'est gratuit !
  • La personnalisation : les organisations peuvent le modifier pour mieux l'adapter à leurs besoins.
  • Aucune dépendance à un seul fournisseur : l'organisation n'a ainsi plus à gérer les produits qui ne se vendent plus ou les fournisseurs défaillants.
  • Des communautés actives : pour garantir l'amélioration continue et le débogage du code source.
  • L'interopérabilité et la vérifiabilité : les programmes open source sont essentiellement indépendants de la plateforme et peuvent être débogués et vérifiés par les développeurs.
  • Une évolutivité simplifiée et une flexibilité accrue : généralement, les programmes open source sont nettement moins gourmands en ressources, ce qui signifie que les organisations ont la flexibilité de les utiliser avec les systèmes hérités. Les organisations peuvent indiquer la fourniture de ressources en fonction de leurs besoins, notamment le nombre de processeurs, la quantité de mémoire et de stockage.
  • Le déploiement rationalisé : avec la disponibilité des travailleurs compétents et de bases de connaissances de programmes open source, il est facile de surmonter tous les obstacles du déploiement.

Risques liés à l'utilisation du code open source

  • La sécurité : le bogue Heartbleed de 2014 est un exemple parfait du risque lié à l'utilisation du code open source. Heartbleed est une vulnérabilité sérieuse dans la célèbre bibliothèque des logiciels cryptographiques OpenSSL. 40 % des sites Internet ont été touchés par ce bogue. Et même si sa résolution ne nécessitait que quelques lignes de code, il est resté inaperçu pendant de nombreuses années, exposant des sites financiers, sociaux et gouvernementaux aux pirates.
  • Aucune garantie, aucun support. Comme le code open source est gratuit, il ne propose aucune garantie ni aucun support, ce qui peut représenter une situation risquée si des membres non compétents du personnel administrent son utilisation.

Pour comprendre pourquoi certaines entreprises qui utilisent des programmes open source échouent alors que d'autres réussissent, vous devez savoir que l'écosystème open source est différent des autres marchés basés sur les produits. La force de ces entreprises réside dans leurs processus et leur expertise, pas dans la technologie elle-même. Des entreprises comme HPE ont réussi dans cet écosystème en prenant un programme open source gratuit comme OpenStack et en le commercialisant avec un support, une formation et une expertise de grande qualité. Cependant, d'autres entreprises, comme Nebula, ont échoué alors qu'elles vendaient les mêmes logiciels open source à cause d'un modèle d'entreprise défaillant.

Le modèle gagnant

Combiner des programmes open source à un service est un modèle gagnant, semblable au Cloud Computing ou au SaaS. L'un des grands facteurs de succès de ces modèles est le fait que de nombreuses entreprises s'appuient sur la normalisation des programmes open source. Certains programmes sont mis à jour de manière systématique par des entreprises technologiques de renom, telles que GitHub et HPE, et vendus sous forme de combinaison de code open source et de code propriétaire. Les résultats de ce modèle ont généré un chiffre d'affaires impressionnant dans l'industrie logicielle et ont permis d'agrandir la clientèle.

Le futur des logiciels open source

La puissance, l'adaptabilité et l'efficacité sans précédent des logiciels open source sont indéniables. Dans l'enquête de 2015 sur le futur de l'open source, 78 % des personnes interrogées ont indiqué exercer leurs activités avec des logiciels open source, et 66 % ont envisagé les logiciels open source avant les options propriétaires. Les logiciels propriétaires ne vont pas disparaître. Ils présentent des avantages, en particulier pour les clients disposant d'applications héritées. Mais le futur appartient aux logiciels open source, qui offrent agilité, adaptabilité et évolutivité, et qui sont pris en charge par les entreprises via une formation et une expertise à tous les niveaux.

Visitez la page de Solutions d’Infrastructure de HPE pour obtenir les dernières informations sur HPE et sur l'Entreprise Nouvelle Génération.

0 Compliments
À propos de l'auteur

Joanna_K

Social Media Lead at HPE